Home Actualités Briançon Pays des Ecrins Conseil d’administration du Parc : dans la continuité

Conseil d’administration du Parc : dans la continuité

11 min de lecture
0
0

le Conseil d’administration du Parc national des Écrins s’est réuni ce mardi 19 mai à Gap-Charance….

Conseil d’administration du Parc : dans la continuité 4Christian Pichoud, conseiller général de l’Oisans, est renouvelé dans ses fonctions de président. Dans la continuité de la précédente assemblée, les commissions thématiques conservent leurs présidents.
 

 

 

 

Dans sa nouvelle configuration, mise en adéquation avec la Loi (avril 2006) et son décret (21 avril 2009), le Conseil d’administration du Parc national des Écrins s’est réuni ce mardi 19 mai à Gap-Charance, avec 52 administrateurs présents ou représentés sur les 55 membres du conseil. .
Pour en savoir plus : nouvelle loi, nouveau décret

Conseil d’administration du Parc : dans la continuité 5

Christian Pichoud, conseiller général de l’Oisans et vice-président « montagne et tourisme » du conseil général de l’Isère, a été reconduit dans ses fonctions de président.
Le premier vice-président est désormais Xavier Cret, conseiller général de La Grave et maire de Villar-d’Arêne (à droite du président sur la photo). Son prédécesseur Joël Giraud, maire de l’Argentière la Bessée, député des Hautes-Alpes et vice-président du conseil régional, ne se représentait pas à cette 1ère vice-présidence du parc, mais a confirmé son souhait de poursuivre son implication active dans les instances du parc national, pour en porter les ambitions et défendre les intérêts à l’Assemblée nationale notamment.
Le second vice-président demeure Bernard Héritier, maire de Valjouffrey et président de l’association des élus du parc (à gauche sur l’image).

Du côté des commissions thématiques, les présidents sortants sont également reconduits.
Les votes des comptes financiers 2008 et de la première décision modificative du budget 2009 ont pu avoir lieu. A cette occasion, les administrateurs ont exprimé le souhait que les moyens alloués par l’État soient maintenus, pour permettre de mener à bien les projets engagés, en particulier ceux qui concernent la requalification des maisons du parc du Valgaudemar et de la Vallouise.

La charte en priorité
Dans les 18 mois qui viennent, la mission principale du Conseil d’administration est de préparer le texte de la charte, qui sera soumis à l’adhésion des communes. « Les administrateurs sont convaincus que le parc est un bon outil de développement. La charte devra prendre en compte les activités qui font vivre les montagnards, l’agriculture et le tourisme en premier lieu, ainsi que la forêt dans certains secteurs » souligne Christian Pichoud. « La charte, c’est un contrat qui portera les ambitions que l’on veut partager avec les communes pour une durée de 15 ans. Le parc devient adulte, les communes doivent l’être aussi. Le projet exprimera la valeur de ce territoire qui est l’un des neuf joyaux reconnus par la nation ».
De l’avis de Xavier Cret, « c’est un signe fort de présenter des élus aux postes de responsabilité du parc. Nous avons une entente très forte pour œuvrer et passer beaucoup d’énergie pour avancer vers un consensus ». Une position confirmée par Bernard Héritier, qui insiste sur la force des liens qui se sont tissés entre l’établissement « parc » et les communes au cours des 35 dernières années : « plus que le besoin, aujourd’hui, on a envie de travailler ensemble ».

Le bureau du Conseil d’administration sera constitué le 26 juin prochain.

Les trois commissions thématiques
Formées par des membres du Conseil d’administration et d’autres personnalités compétentes et désireuses de contribuer au projet de territoire porté par le parc, trois commissions thématiques doivent faire vivre la concertation avec les acteurs du territoire, organiser le débat sur les orientations à retenir et, à terme, en suivre la mise en œuvre. Chaque commission est animée par un tandem, issu des administrateurs du Parc : un élu local et une personnalité qualifiée.
– Commission "Patrimoines" : présidée par Bernard Héritier avec l’appui de Jean-Pierre Feuvrier (responsable national à la fédération française de la randonnée pédestre, il a été dans les années soixante-dix le premier directeur-adjoint du Parc national des Écrins), elle s’intéresse principalement aux patrimoines naturel (connaissance et gestion), culturel et paysager (bâti, savoir-faire, mémoire du territoire).

– Commission "Accueil, pédagogie et culture" : présidée par Xavier Crêt (maire de Villar d’Arène et conseiller général) avec l’appui de François Labande (alpiniste bien connu, administrateur au titre de personne qualifiée à compétence nationale) : elle travaille notamment sur les infrastructures d’accueil et de découverte, les animations scolaires et à destination du grand public, la politique éditoriale, le soutien à la vie culturelle.

– Commission "Développement économique" : présidée par Pierre-Yves Motte (président de la Chambre d’agriculture des Hautes-Alpes) avec l’appui de Pierre Bouvier (maire du Monêtier-les-Bains), elle prend en charge entre autres les questions relatives aux ressources naturelles, à l’agriculture et à la forêt (gestion de l’espace, économie…) à l’artisanat et au tourisme (mise en réseau des acteurs du tourisme, produits, promotion…).

Conseil d’administration du Parc : dans la continuité 6

En voir plus dans  Pays des Ecrins

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

La fougasse au brebis, une recette pour mieux apprécier les légumes

Une alimentation saine et équilibrée passe par la consommation quotidienne de fruits et de…