Home Actualités Briançon Région Le département des Hautes-Alpes renonce à la centrale solaire Solenha

Le département des Hautes-Alpes renonce à la centrale solaire Solenha

3 min de lecture
0
0

Le conseil général des Hautes-Alpes a annoncé, le 6 avril 2009, son retrait du projet Solenha qui devait voir le jour sur l’aérodrome du Chevalet, à Aspres-sur-Buëch. Un site (idiom site) dont le département est propriétaire.

Porté par la société Solar Euromed, cette opération lancée en 2007 portait sur la construction d’une centrale solaire à concentration de 12 mégawatts de puissance. La décision de retrait a été prise après l’annonce, par la préfecture, du classement de la future installation en risque Seveso.

Selon le président du conseil général, Jean-Yves Dusserre (UMP), les responsables de Solar Euromed avaient alors imaginé une version moins contraignante du projet thermodynamique. Mais Dalkia, principal partenaire de l’opération, en contestait la fiabilité industrielle.

Autre obstacle : la ville d’Aspres-sur-Buëch avait voté récemment contre la modification de son plan local d’urbanisme, rendant ainsi quasiment impossible l’implantation d’une centrale solaire sur le territoire communal.

Indemnités de 500.000 euros
Le département risque de ne pas sortir indemne de cet imbroglio juridico-industriel. Il devrait, en effet, payer un dédit estimé à 500.000 euros au profit du propriétaire de la plate-forme de La Bâtie-Montsaléon. Le conseil général s’était engagé à racheter cet aérodrome privé pour y transférer les activités aéronautiques du Chevalet.

En voir plus dans  Région

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

La fougasse au brebis, une recette pour mieux apprécier les légumes

Une alimentation saine et équilibrée passe par la consommation quotidienne de fruits et de…