Michel Sylvestre demande une renégociation de la dette

 

 

Michel Sylvestre prône une renégociation de la dette de Briançon pour régler les 5,5 millions d’euros dus à la SAUR, ancien gestionnaire des eaux de la ville. Invité hier midi sur Alpes 1, le conseiller municipal MODEM ne comprends pas pourquoi un jugement rendant le précédent plan de redressement caduque n’est pas appliqué.
Pour lui, « ce serait l’occasion de renégocier avec les banques, remettre tout sur la table ». Il rappelle que la dette de 80 millions d’euros de la ville doit s’éteindre en 2033, intégrer la somme due ajouterait une seule annuité.

 

 

 

Índice
Go up