Delhi HC confirme l'ordonnance du tribunal de première instance condamnant un homme pour avoir blessé un flic en service

La Haute Cour de Delhi a confirmé l'ordonnance du tribunal de première instance condamnant un homme pour avoir causé des blessures à un policier alors qu'il était en service.

Le juge Mukta Gupta a confirmé une ordonnance du tribunal de première instance qui a condamné l'un des accusés nommé Pramod pour avoir donné un coup de rasoir à un policier en service.

"Compte tenu de la nature des blessures subies par le plaignant, les infractions punissables en vertu de l'article 186/333/34 du CPI sont vérifiées au-delà de tout doute raisonnable", a déclaré le tribunal. Le tribunal entendait l'appel du condamné qui a contesté une ordonnance du tribunal de première instance en date du 1er septembre 2016, par laquelle l'appelant a été reconnu coupable d'infractions punissables en vertu des articles 186/333/34 CPI et a prononcé une peine d'emprisonnement de rigueur pour une période de 10 ans pour une infraction punissable en vertu de l'article 333/34 du CPI et de payer une amende de Rs 10 000.

"Considérant l'arme infractionnelle utilisée et que l'infraction n'a pas été commise de manière préméditée mais sous l'impulsion du moment, cette Cour juge opportun de modifier la peine de l'appelant à la période déjà subie", a déclaré la Cour. .

L'accusation a été ouverte sur réception de la plainte le 24 mai 2014, informant qu'une personne en état d'ébriété a donné un coup de rasoir à un officier de police.

L'agent Kulvir Singh de la protection des chemins de fer a déclaré qu'il était affecté au poste de police, porte de Lahori du FPR le 24 mai 2014. Il était de service de 16h00 à minuit dans la région.

Il a en outre déclaré que vers 22 h 45, lorsqu'il a atteint la cour nord du chemin de fer en face des quais 10 et 11 près du pont du cinéma Sheela sur la voie de service, qui n'est pas un lieu public, et le public n'est pas autorisé afin d'éviter le vol de propriété ferroviaire, il a vu deux-trois garçons assis là.

Quand le flic a demandé aux garçons de s'en aller, ils ne l'ont pas fait. Lorsque le policier a touché l'un d'eux et a demandé à partir, il a commencé à le maltraiter, s'est agrippé à lui et a sorti un rasoir (ustra) et lui a donné un coup sur le poignet gauche à deux endroits, ce qui a provoqué des saignements.

Le plaignant lui a arraché le rasoir, après quoi ce garçon et ses associés ont commencé à lui lancer des pierres. La personne qui a donné le coup de rasoir s'appelait Pramod qu'il connaissait auparavant et il pouvait identifier Pramod et ses associés, a indiqué le parquet.

Sur la base de la déclaration, une FIR a été enregistrée.

L'accusation a également déclaré que l'agent Kulvir avait été grièvement blessé et que son audition était altérée en raison de laquelle il a prescrit une prothèse auditive et a été déclaré inapte au service. ()

Índice
Go up