Comment faire un apport pour un achat immobilier ?

L’achat d’une maison est une étape importante. Après tout, vous vous engagez dans un investissement important pour un avenir prévisible. Bien que le processus puisse être décourageant, les récompenses en valent la peine. Ceux qui font l’effort de trouver une maison abordable et de gérer les coûts associés à la propriété sont susceptibles de voir la valeur de leur nouvelle maison beaucoup plus tôt que l’observateur occasionnel.

Cet article explore le concept de valeur d’achat par rapport à la valeur locative, ainsi que les facteurs à prendre en compte avant d’effectuer un investissement immobilier.

Quelle est la valeur d’achat ?

La valeur d’achat est la valeur du bien au moment de l’acquisition. La valeur d’achat est susceptible de changer avec le temps et de se déprécier.

Loyer et valeur d’achat

Nous avons tous entendu l’adage selon lequel il faut acheter plutôt que louer si l’on veut se constituer un capital. Mais est-ce exact ?

La valeur locative et la valeur d’achat sont deux choses distinctes, mais elles sont directement liées l’une à l’autre. Si vous louez une propriété, le paiement du loyer est affecté à la valeur d’achat de la propriété. Que vous ayez ou non l’intention de rester dans votre logement pendant une longue période, lorsque vous déménagerez, le nouveau locataire paiera pour votre “participation” dans le bien. À l’inverse, lorsque vous êtes propriétaire d’une maison, le paiement mensuel de l’hypothèque sert à constituer un capital et à acheter pièce par pièce votre investissement.

En résumé, les valeurs d’achat augmentent avec le temps, tandis que les valeurs de location ne font que maintenir ce qui a déjà été payé.

Quelle est la valeur de votre maison ?

Il existe différentes façons de répondre à cette question. L’une d’elles consiste à comparer la valeur de votre maison avec le loyer que vous paieriez si vous n’en étiez pas propriétaire. La différence de valeur peut vous aider à déterminer le coût réel de la possession d’une maison.

Si le prix de votre loyer mensuel est de 1 000 $, par exemple, et que votre versement hypothécaire est de 900 $, il y a une différence de 100 $ qui pourrait être considérée comme un coût d’opportunité. C’est à chaque propriétaire de décider ce que cela représente pour lui.

Une autre façon de calculer le coût de possession d’une maison consiste à calculer le total des entrées et sorties de fonds de la propriété au fil du temps. Ce calcul vous donnera une idée de la somme d’argent qui rentrera chaque mois après le paiement des taxes et des autres coûts en plus de votre hypothèque et des autres dépenses.

Si vous examinez deux propriétés dont les prix diffèrent d’un pour cent et dont les avantages fiscaux sont identiques, la propriété dont le cash-flow est le plus élevé aura plus de valeur dans la plupart des cas. Toutefois, si l’on tient compte des avantages fiscaux et de l’emplacement, il peut être avantageux pour une personne d’acheter une maison moins chère mais avec un cash-flow plus élevé si elle s’attend à ce que son taux d’imposition fluctue au fil du temps ou si elle souhaite que son investissement immobilier soit proche de son lieu de travail afin de ne pas avoir à supporter des frais de transport élevés tous les jours.

Les arnaques à l’investissement immobilier à éviter

Il existe plusieurs façons d’investir dans l’immobilier. L’une des plus populaires est le prêt hypothécaire, par lequel une personne achète une propriété dans l’intention d’y vivre pendant un certain temps, puis de la vendre et d’utiliser les bénéfices de la vente pour acheter une autre propriété. Ce processus peut être rentable mais doit être abordé avec prudence.

Comme pour toute opportunité d’investissement, il y a toujours un certain risque. Lorsque vous faites un achat comme celui-ci, vous devez vous assurer que vous vous engagez avec prudence et de manière responsable. Éviter les escroqueries est essentiel pour votre réussite.

Il existe de nombreuses arnaques à l’investissement immobilier. Par exemple, si quelqu’un vous offre un taux de rendement inhabituellement élevé sur votre investissement sans fournir aucun document prouvant qu’il dispose des fonds nécessaires pour le soutenir. Un autre type d’escroquerie consiste à faire approuver des prêts par des institutions bancaires ou d’autres institutions financières à des personnes qui ne remplissent pas les conditions requises, puis à faire pression sur ces personnes pour qu’elles investissent leur argent dans des placements qui sont susceptibles d’échouer.

Conclusion

Alors, faut-il faire un apport pour un achat immobilier ? Oui ! Toutefois, avant de verser votre contribution, assurez-vous de connaître la valeur d’achat. Vous pouvez également collaborer avec votre agent immobilier pour déterminer la valeur de votre maison et les types d’escroqueries à éviter.