Joël Giraud et le coût du bouclier fiscal 2008

Voilà de quoi réduire notre déficit public.

Le ministère du Budget, vient de communiquer à la commission des finances de l’Assemblée Nationale le coût par région du bouclier fiscal qui permet de réduire l’impôt des plus aisés.
Ces chiffres font  réagir vivement le député PRG des Hautes-Alpes, membre de cette commission : « Le coût total au niveau national est de près de 408 millions d’euros contre 222 millions en 2007 !
Dans la région PACA, le gouvernement par cette mesure s’est privé de 22 434 569 € pour « soulager » les mille foyers fiscaux aux plus forts revenus ( pas de foyers dans les départements des Hautes Alpes et des Alpes de Haute Provence ) !
Cela en représente des projets que l’on ne pourra pas conduire ou des aides que l’on ne pourra pas apporter aux plus démunis ! ».

Comme l’ensemble des mesures fiscales mises en place depuis juillet 2007, le bouclier fiscal est fortement remis en cause à l’Assemblée Nationale à un moment où les données sur la croissance conduisent à une hausse du déficit public.
Pour le député PRG, ces éléments ne peuvent être ignorés : « Même au sein de la majorité, de nombreux députés commencent à penser que cela ne sera pas tenable très longtemps ! Il ne s’agit pas de faire du dogmatisme et de l’idéologie, simplement, on ne peut plus demander aux ménages d’accepter un plan de rigueur si l’on conserve ces cadeaux fiscaux dont on s’aperçoit qu’ils n’ont aucun impact sur le pouvoir d’achat». Ce n’est plus un tabou aux Etats-Unis, ce ne doit pas l’être en France !!!
 

Índice
Go up