Home Actualités Briançon Encore un chef d’entreprise qui a cédé à ses salariées !

Encore un chef d’entreprise qui a cédé à ses salariées !

8 min de lecture
0
0

La réouverture de la boutique Kaliwear, ce 1er décembre 2016 : la création d’une SCOP et une nouvelle étape dans l ‘ aventure d ‘ une entreprise briançonnaise.

 

Remonter le fil… de la laine.
Tout a débuté en fait du côté de la Saône-et-Loire avec les familles HUREAU et CORNAZ, tricoteurs, qui dirigeaient une usine de layette. Jusque-là, rien à voir avec la boutique Kaliwear Version 2016.… et pourtant !
Si vous déroulez la pelote de laine de ces tricoteurs de layette, elle vous mènera dans les années 70, du côté de Briançon, destination alpine recommandée pour la qualité de l’air qu’on y respire.

En 1973, monsieur Philippe CORNAZ, créée, rue des Couteliers, une filiale de la bonneterie HUREAU, qu’il appellera HURALP. Il donne naissance à une belle petite usine française de fabrication de pulls en laine à vocations sportives. Lionel CORNAZ, son fils, lui succédera en 1991. Les Nouvelles Galeries, la Redoute, la Hutte, Sports 2000, Décathlon, Go Sport,… commandent des pulls signés Huralp !
Et devinez l’origine du pull que portait Edgar Grospiron lorsqu’il remporte sa médaille aux JO d’Albertville ? Huralp à Briançon bien sûr ! 😉
Jusqu’à 30 personnes ont travaillé dans cette usine.
En 2003, Huralp ouvre Kaliwear, une p r e m i è r e b o u t i q u e d e v ê t e m e n t s sportswear, randonnée et montagne.

En 2016, le dirigeant doit restructurer ses locaux professionnels et rencontre des problèmes de santé. C’est l’occasion pour lui et son entreprise de franchir une nouvelle étape.

kaliwear-newteam-1

Tisser des liens !
Un bel atelier, de nombreux salariés, des commandes qui arrivent de tout l’Hexagone, et même du Japon, une grande boutique,… n’ont pourtant jamais fait tourner la tête de Lionel CORNAZ ! Tout ceux qui ont la chance de le connaître ou de le côtoyer sont unanimes sur sa dimension humaine. En 30 ans, main dans la main avec son équipe, il a su tisser des liens avec les briançonnais en soutenant notamment les clubs sportifs locaux.
Qui n’a pas, durant ces années collège, visité l’usine de fabrication de pulls ?

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que Lionel CORNAZ, au moment de cesser son activité, ne pouvait se contenter d’une simple vente au plus offrant sans garantie de maintien du personnel ! Il a préféré proposer à son équipe de continuer l’aventure, à leur propre compte.

 

Relever le défi !
Deux d’entre elles ont décidé de relever le défi : Djamila COBOLET et Marie-Josée BERAUD.

Les deux futures gérantes ont pratiquement toujours travaillé chez HURALP avec 34 ans d’ancienneté pour Djamila COBOLET et 29 ans pour Marie-Josée BERAUD.

Djamila a vu son poste de travail évoluer tout en gagnant en polyvalence : du métier de couturière, elle a accepté de se former au métier de vendeuse en conservant les travaux de couture. Quant à Marie-Jo, titulaire d’un BTS de Comptabilité et Gestion des Entreprises, son expérience n’a cessé de s’enrichir en assurant le secrétariat puis la comptabilité, et depuis quelques années la fonction de vendeuse.

Cette forte expérience et cette belle envie de continuer ensemble dans leur cadre de travail leur donnent la motivation de poursuivre.

 

Une transmission d’entreprise bien aiguillée !
Ensemble, elle choisissent la forme juridique de la SCOP car elle correspond aux valeurs qu’elles recherchent et qu’elles partagent avec Lionel CORNAZ :
– partage équitable des risques, des décisions et des profits,
– un associé = 1 voix
– conditions fiscales avantageuses,
– les associés sont des salariés.

 

Le nouveau visage de Kaliwear.
La surface de vente diminuant de moitié, l’agencement du magasin et les lignes de vêtements sont passés en revue.
L’esprit actuel sportwear, pour l’homme et la femme, est maintenu. Les futures gérantes se concentrent également sur un fort choix de pantalons, et – excellente nouvelle – elles décident de conserver leur indiscutable avantage concurrentiel : l’ourlet offert.
Les produits sont destinés aux clients de 40 ans et bien plus, ils offrent un rapport qualité / prix hors du commun.

Une page se tourne et l’aventure fabuleuse de cette entreprise continue. L’âme et l’histoire de la première usine habitent encore Djamila et Marie-Jo et les guideront pour faire de cette reprise un nouveau succès, sous le regard bienveillant de Lionel CORNAZ ! Merci

 

Merci !
Toute l’équipe Kaliwear tient à remercier Mme. FAYOLLET et Mme Albertini, Chambre de Commerce et d’Industrie des Hautes-Alpes, M. Simon HONORÉ, du cabinet comptable BFH, M. Serge GUINTOLI du réseau SCOP PACA, pour leur aide et leurs conseils précieux tout au long de cette transmission.

 

En voir plus dans  Briançon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Un radiateur ingénieux pour votre salle de bain

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à optimiser le confort de leur logement en…