Home Actualités Briançon Le Mondial de l’Escalade poursuit son ascension

Le Mondial de l’Escalade poursuit son ascension

9 min de lecture
0
0

Le Mondial de l’Escalade 

poursuit son ascension

 

 

Affluence record, prouesses sportives de haut vol, animations festives…Pour sa 1ère édition au Parc des Sports, du 15 au 21 juillet 2018, le Mondial de l’Escalade a atteint des sommets, unissant toutes les générations et une foule de nationalités autour d’instants d’émotion et de joie partagées. Une ode vibrante à la grimpe, à la montagne et à notre territoire !  

 

Pari gagné

Gérard Fromm, maire de Briançon, ne cache pas son enthousiasme : « Cette édition est d’autant plus exceptionnelle qu’elle constituait un challenge, relevé avec brio. En changeant de lieu tout en maintenant l’événement sur une semaine, on n’était pas sûrs que le public serait au rendez-vous. Or la fréquentation a dépassé toutes nos espérances.  Avec des moments d’intenses émotions, comme la Coupe du Monde Handi Escalade. En plus, la météo nous a souri. Un parfait alignement des planètes ! Je félicite l’implication sans faille de Franck Prigent, de son staff, de l’équipe municipale du service des sports et des services techniques. » 
Même son de cloche positif du côté des organisateurs par la voix de Franck Prigent, directeur technique du Mondial : « On a vécu une semaine d’anthologie. Je suis fier de ma ville et de l’énergie qu’on a déployée tous ensemble. On a carburé à la passion 20h/24h et ça a payé. Je remercie chaleureusement mon équipe, la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME), l’office de tourisme, nos sponsors et partenaires et la Ville de Briançon, principal financeur du Mondial, pour son soutien budgétaire, logistique et humain. »
 

 

/var/folders/5t/0zv11z4j1hgfv50xdvp_wtzc0000gn/T/com.microsoft.Outlook/WebArchiveCopyPasteTempFiles/c34ac511-8e8f-437e-9899-d8c495084e25.jpg

 

Un public toujours plus nombreux

Quelques brèves ondées n’auront pas suffi à ternir le succès éclatant du Mondial de l’escalade 2018. Toutes les épreuves et animations ont pu se dérouler sans l’ombre d’une fausse note, aimantant près de 20 000 personnes sur la semaine et 8000 le soir des finales. Un public bigarré, mêlant habitants du Briançonnais et visiteurs polyglottes, tous âges confondus.
Une Tour de Babel, comme le confirme Franck Prigent : « En plus des multiples nationalités représentées par les athlètes, on a accueilli énormément d’Italiens mais également de Français d’autres régions. Je parle aussi bien des spectateurs que des grimpeurs. Sur les 600 compétiteurs, seule une vingtaine vient du Briançonnais. Les autres arrivent tout droit d’autres pays ou d’autres coins de l’Hexagone. Et dans notre équipe de 50 bénévoles, une quarantaine vient de Paris , Lyon ou Marseille. Ils ont bloqué une semaine de vacances et réservé un hébergement pour pouvoir participer au Mondial, qui gagne chaque année en rayonnement. »
Une manne pour l’économie locale dont de nombreux acteurs sont partenaires de l’événement.
 
 

 

/var/folders/5t/0zv11z4j1hgfv50xdvp_wtzc0000gn/T/com.microsoft.Outlook/WebArchiveCopyPasteTempFiles/9758d88c-9be0-4537-b89a-10539a1bc80f.jpg

 

Changement de décor réussi

Pas une seule fois, les organisateurs n’ont entendu « C’était mieux avant ! » Les nostalgiques de Berwick ne le sont pas restés longtemps, vite conquis par le nouveau site (idiom site) du Mondial au cœur du pôle sportif de la Ville. Un site plus vaste, plus verdoyant, avec une vue somptueuse sur les montagnes, desservi par un accès facile et entouré de places de stationnement. Comme l’on pouvait s’y attendre, les spectateurs ont apprécié l’assise sur herbe tendre, plus moelleuse que le bitume de Berwick.
 
« Et la bonne nouvelle, c’est que le mur ne bougera plus, explique Franck Prigent, directeur technique du Mondial . En lien avec la Ville de Briançon et la FFME, nous avons décidé de laisser le mur à demeure. Il sera accessible aux scolaires, aux clubs et lors de certains événements. Nous équiperons progressivement toutes les faces avec des parois de déclivité et de cotation différentes. » 
 
De sorte que tous les grimpeurs, quel que soit leur niveau, pourront pratiquer tout au long de l’année dès le printemps prochain !
 
« Grâce à cette nouvelle implantation au parc des Sports, nous pouvons pérenniser le mur, se réjouit Gérard Fromm. Briançon devient ainsi l’une des deux seules communes de France, avec Voyron, à proposer toute l’année un mur d’escalade international de difficulté Coupe du Monde. Un atout sportif et touristique de plus pour notre ville ! »

 
LE MONDIAL EN CHIFFRES
20 000 visiteurs
8000 spectateurs le soir des finales
Environ 300 000 € de budget
1/3 du budget financé par la Ville (subventions + mise à disposition de matériel et de personnel )
60 personnes dans l’équipe organisatrice, dont 50 bénévoles

 

En voir plus dans  Briançon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Journée idyllique au parc de la Schappe

Journée idyllique au parc de la Schappe   Après une brève interruption de son aliment…