Home Actualités Briançon Jeudi citoyen : une première prometteuse

Jeudi citoyen : une première prometteuse

13 min de lecture
0
0

;widows: auto;-webkit-text-size-adjust: auto;-webkit-text-stroke-width: 0px;min-width: 100%;word-spacing:0px’>

 


 

 

DES ÉCHANGES SIMPLES, DIRECTS & CONSTRUCTIFS
Jeudi 13 décembre 2018, de 18h à 20h, 48 personnes ont participé au nouveau rendez-vous citoyen proposé par la municipalité un jeudi par mois dans la salle du Prorel.
Dans une ambiance simple et décontractée, citoyens, élus et agents municipaux ont échangé sur des thèmes variés.
Le maire a évoqué le squat du pavillon du Gouverneur, l’accueil des exilés, la générosité des bénévoles associatifs et des citoyens, le cinéma du Cœur de Ville avant de passer la parole aux élues Catherine Guigli, Nicole Guérin et Aurélie Poyau. Elles sont revenues sur l’école municipale de la culture et le spectacle offert aux Briançonnais « Little Rock Story ». Le conseiller municipal Marcel Ciuppa et Vincent Dordor, directeur des Services Techniques, ont ensuite présenté le plan de déneigement 2019 et passé en revue les derniers travaux de 2018. Pour clôturer la rencontre, l’élue Mireille Fabre a annoncé les animations de fin d’année.
 

 

c315e937-6a5b-411b-9b3a-c913efb6fc56.jpg

 

QUESTIONS, RÉPONSES & SUGGESTIONS

Pendant deux heures, les questions et les suggestions des citoyens ont fusé au fil des sujets abordés.
En voici quelques-unes :
 
Pourquoi n’y aura-t-il pas de marché couvert au Cœur de Ville ?
Parce que c’est contraignant. Qui dit marché couvert, dit ouverture tous les jours et donc présence quotidienne de commerçants, ce qui n’est pas garanti à ce jour.  Et puis, un marché couvert, ça coûte plus de 2 millions d’euros. On ne peut pas tout financer, il y a des priorités. Nous avons préféré par exemple refaire à neuf le réseau d’eau potable pour sécuriser l’approvisionnement et la défense incendie. Je vous rappelle que la Ville est encore très endettée. Nous remboursons 5 millions d’euros/an avec un budget annuel de fonctionnement de 22 millions d’euros et un budget d’investissement de 7 millions d’euros. Sans la dette, nous pourrions financer l’équivalent de deux marchés couverts chaque année !
 
Avec l’ouverture du multiplexe au Cœur de Ville, que vont devenir les deux cinémas, le Vauban et l’Eden ?
L’Eden poursuivra sa programmation d’art et d’essai dans les mêmes conditions. Quant au Vauban, il fermera car il est géré par l’opérateur qui ouvrira le multiplexe. La salle de cinéma se convertira sans doute en salle de conférences ou de concert.
 
Et pourquoi pas en salle des fêtes ?
Car la salle ne s’y prête pas, elle est en pente.
 
Pourquoi 4 salles au multiplexe ?
Encore une fois, c’est un projet privé. Mais d’après son business plan, l’opérateur estime que la fréquentation suivra.
 
Mon enfant était au centre aéré (C.A.L.M.E) pendant les vacances de Toussaint. Du coup, il n’a pas pu participer à l’école municipale de la culture. C’est dommage !
Vous avez raison, merci de cette remarque. Pour les prochains stages, aux vacances de Printemps, nous allons réfléchir à une passerelle, à un mode de prise en charge pour que les enfants du centre aéré puissent participer aux demi-journées d’ateliers à l’école municipale de la culture.
 
Pourquoi n’y a-t-il plus de lumière dans le bas de la Vieille Ville ?
Nous avons dû couper le secteur pour mettre un terme aux branchements sauvages des squatteurs du pavillon du Gouverneur. Mais l’éclairage sera rétabli dans les jours qui viennent, avec en prime de nouveaux candélabres.
 
Pourquoi le parking du Champ de Mars n’est-il pas gratuit en cas de fortes chutes de neige ?
Quand il neige beaucoup, ce qui est gratuit, c’est le bus urbain et le stationnement souterrain, au Val Chancel et à l’Aigle Bleu, et ce, pour une raison très simple : il est plus facile de déneiger les parkings de surface quand ils sont vides. 
 
Oui mais pourquoi le stationnement est-il payant même quand le parking n’est pas bien déneigé ?
Si le parking est mal déneigé, c’est souvent à cause des voitures mal stationnées. Il appartient à chacun de déneiger les abords de son véhicule. L’usager paie pour le stationnement, pas pour un service de déneigement.
 
En tant que citoyen, quelles sont mes obligations quant au déneigement ?
Elles sont précisées dans l’arrêté municipal n°2.2010. 
Pour faire court :

  • Durée de stationnement inférieure à 24h
  • Toitures obligatoirement équipées d’arrêts de neige
  • Obligation d’évacuer la neige tombée des toits sur le domaine public 
  • Interdiction de pousser la neige provenant du domaine privé sur le domaine public
  • Obligation de déposer les clôtures ne résistant pas à la poussée de la neige
  • Obligation de jalonner les murets et clôtures

 
 Pourquoi n’y a-t-il pas davantage de pistes cyclables ? 
Il y en aura en 2019 ! La Commune devrait obtenir des fonds de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) – suite à un appel à projets auquel elle a répondu -, de l’Europe et du Département pour financer des aménagements cyclables. Ils devraient se concentrer dans un premier temps dans la ville basse, entre le rond-point Jullien et la gare, et entre l’avenue Maurice Petsche et le pied de Chaussée. Le moment venu, nous consulterons les acteurs du vélo à Briançon tels que l’Atelier Cyclonique.
 
Pourquoi la rue Centrale n’est-elle pas piétonne ?
Ce serait le souhait de la municipalité mais certains commerçants n’y sont pas favorables. Nous allons prochainement les rencontrer pour échanger avec eux sur ce sujet.
 
Est-il possible d’installer des panneaux pour rappeler aux automobilistes que les cyclistes sont autorisés à rouler à contresens sur les voies en sens unique à 30km/h, comme la rue Centrale ?
Effectivement, les gens ne le savent pas forcément mais en zone 30 les voies en sens unique sont autorisées aux cyclistes dans les deux sens. Ce double sens-cyclable figure dans le code de la route depuis 2008. Nous allons essayer de poser dans la rue Centrale le même panneau que dans la rue Pasteur.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : JEUDI 10 JANVIER 2019 A 18H DANS LA SALLE DU PROREL
Ne manquez pas le prochain jeudi citoyen, le 10 janvier à 18h dans la salle du Prorel. Un point sera fait sur l’avancement des améliorations demandées par les participants au rendez-vous du 13 décembre.
Au programme de cette rencontre citoyenne :
> Actualités : le Fort des Têtes
> Travaux : cinéma, médiathèque
> Agenda : Vœux du Maire à la population, colis des aînés, opération Tous au Ski, courses FIS à Briançon….
 Venez nombreux, vos contributions sont précieuses.