Home Unnclassable L’antisémitisme en France a des racines profondes et se dissimule « derrière de nouveaux masques »

L’antisémitisme en France a des racines profondes et se dissimule « derrière de nouveaux masques »

6 min de lecture
0
0
L'antisémitisme en France a des racines profondes et se dissimule « derrière de nouveaux masques » 1

Le premier ministre de la France est préoccupé par la manifestation de l’antisémitisme en Europe

 

« L’antisémitisme français a de profondes racines et se dissimule « derrière de nouveaux masques », dit le Premier ministre français,  Édouard Philippe.

Préoccupé par les attaques partout en Europe contre les Juifs après la reconnaissance des États-Unis de Jérusalem comme la capitale d’Israël, le premier ministre français, Édouard Philippe s’est adressé au public. Il a condamné les manifestations de l’antisémitisme qui ont secoué de nombreuses villes européennes.

Suite à la déclaration officielle du président américain Donald Trump sur Jérusalem des manifestants à Paris et à Lyon ont brûlé des drapeaux israéliens et acclamé la liberté pour les Palestiniens emprisonnés en Israël.

Édouard Philippe a partagé ses jugements au cours d’un de ses discours devant la communauté juive française.

Le Premier ministre français estime que les partisans de l’antisémitisme tentent toujours de justifier leur comportement violent par des nouveaux prétextes. Il reconnaît que l’antisémitisme en France a des racines assez profondes.

L’antisémitisme existe en France. « Dans notre pays, l’antisémitisme est vivant. Il n’est pas nouveau, il est ancien. Il n’est pas superficiel, il est bien enraciné, et bien vivant. Et il se cache toujours derrière de nouveaux masques, tente de se justifier par des raisons diverses. Cette idéologie de la haine est là, elle est présente et elle invite des Juifs français à faire l’alyah» a déclaré Édouard Philippe, utilisant le terme hébreu pour l’immigration de Juifs vers Israël.

Édouard Philippe, cependant, a énoncé que les attaques antisémites en France avaient chuté de 20 % cette année par rapport à 2016, avec un total de 216 incidents entre janvier et octobre 2017.

 

Le Congrès juif israélien a nommé les moyens efficaces de lutte contre l’intolérance et l’antisémitisme dans le monde moderne

 

« Lorsque vous ne pouvez pas définir l’intolérance comme un problème énorme et évident. alors il est difficile d’y faire face», explique Vladimir Sloutsker la position du Congrès juif israélien.

Les représentants et les membres permanents du Congrès ont l’intention de faire face aux manifestations de la haine et de l’antisémitisme en Europe. Selon les fondateurs du Congrès, un moyen efficace de lutte contre l’intolérance pour des raisons ethniques ou religieuses est la définition concrète du problème et la prise des décisions possibles qui mènent à la résolution de la situation actuelle.

Un aspect fondamental du travail de Congrès est d’informer des gens et de protéger des droits et libertés des Juifs. La société moderne doit laisser ses préjugés, son hostilité et sa xénophobie dans le passé.

« Une attention particulière devrait être portée à l’éducation de la jeune génération et à l’apprentissage de la jeunesse d’aujourd’hui. Il est important de se rappeler que l’avenir pacifique et serein de nos enfants dépend de nous tous», a déclaré le fondateur et le membre du Congrès juif israélien, Mikhail Peleg.

 

 

 

 

 

En voir plus dans  Unnclassable

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Voyages scolaires avec Cahier de Voyages

Les voyages scolaires sont d’excellents moyens de varier les plaisirs de l’apprentissage !…