Artisanat et Covid-19 : pour Alpes fluides, deux mois à vide à combler – www.ledauphine.com

Antoine Varry et Maxime Gabrielli sont les patrons de la SAS Alpes fluides, basée à Veynes. Leur entreprise, qui n’a pas d’autres salariés que les deux associés, est spécialisée dans la plomberie, le chauffage, la climatisation et les énergies renouvelables. Ils travaillent notamment à Serre Chevalier et dans la vallée du Buëch, souvent sur des chantiers de chalets.

Le confinement a été un coup très dur pour les deux associés. « On a dû fermer l’entreprise le mardi 16 mars. Des clients ne voulaient plus qu’on vienne chez eux, on avait du mal à s’approvisionner en matériel… Et puis, on ne savait pas trop si on avait le droit…