Médecine du travail : Comment choisir votre centre en île de France  ?

La médecine du travail est une médecine purement préventive. Sa principale fonction est d’éviter l’altération de la santé du salarié du fait de son travail en surveillant son état de santé, les conditions d’hygiène et les risques de contagion. Si cela influe sur la productivité des salariés, comment un chef d’entreprise devrait-il choisir son centre de médecine de travail ?

 

Qu’est-ce que la médecine du travail ?

 

La médecine du travail est tout d’abord une spécialité médicale qui a pour but d’éviter toute altération ou dégradation de la santé des travailleurs, du fait de leur travail. Au niveau d’une prévention, il y a d’abord l’évaluation des dangers sur l’Homme dû à son environnement ou les contraintes physiques ou mentales qui s’exercent sur lui. Cela peut être : le risque toxique, la manutention de charges, les conditions d’éclairage, les gestes répétitifs, le stress professionnel, etc. Puis, il y a la surveillance médicale des salariées : visites d’embauche, visites périodiques, visite de reprise de fonction ou de pré-reprise.

 

Quel est le rôle de la médecine du travail ?

En premier lieu, la médecine du travail a un rôle qui est accès sur la prévention. Elle est indépendante et œuvre auprès des travailleurs pour surveiller la santé et supprimer les facteurs de risque. De ce fait, une visite médicale du salarié est effectuée plusieurs fois au cours de son parcours professionnel. Les visites sont obligatoires dès la prise de fonctions et sont effectuées au minimum tous les 5 ans. En second lieu, elle joue le rôle de conseiller auprès des employeurs dans le but d’améliorer les conditions de travail et diminuer les risques professionnels.

 

Y a-t-il une relation entre bien-être et productivité ?

Le bien-être au travail se définit par un état d’épanouissement, confort physique et mental qui mène à la satisfaction du salarié. Il se définit aussi par le résultat de l’ensemble des facteurs relatifs à l’environnement dans lequel un travail est placé. Ainsi, la médecine du travail met l’accent sur le bien-être au travail. Elle témoigne non seulement du respect accordé à l’individu, mais s’avère fructueuse pour la performance de l’entreprise. Une perception négative des conditions de travail par les salariés peut engendrer une diminution de la productivité. En effet, l’amélioration de la santé du salarié est un élément clé pour sa performance. Cependant, cette recherche constante du bien-être ne doit pas se réaliser au détriment des objectifs de l’entreprise. Elle doit au contraire s’inscrire dans une perspective d’amélioration de la performance.

 

Quelles sont les obligations en matière de médecine du travail ?

L’employeur a l’obligation de procurer des examens médicaux pris en charge par la médecine du travail à ses salariés. De la même manière, le salarié est obligé de se rendre aux visites médicales du travail. La médecine du travail intervient dans la vie du salarié dès le recrutement. Une fois en activité, des examens médicaux sont prévus sur une période déterminée ne dépassant pas les 5 ans. Le processus est réalisé par le personnel médical pour vérifier l’aptitude du salarié et vérifier s’il n’est pas affecté d’une maladie contagieuse qui pourrait être dangereuse pour les autres. Pour les absences de plus de trois mois, des examens de pré-repris et de reprise sont mis en place. La visite de reprise est obligatoire, même si une visite de pré reprise a déjà été réalisée.

 

Quels sont les critères pour choisir un partenaire ?

Le Code du travail fixe un seuil unique pour l’employeur dans l’organisation d’un service de santé. Il a le choix entre l’adhésion à un service de santé au travail interentreprises (SSTI) ou la mise en place d’un service de santé au travail autonome (SSTA). Lorsque l’effectif du personnel salarié de l’entreprise est inférieur à 500 salariés, l’employeur adhère à un SSTI. Par contre, quand l’effectif atteint ou dépasse les 500 salariés, l’employeur a le choix entre : mettre en place un SSTA ou adhérer à un SSTI. Néanmoins, le comité social et économique (CSE), ou les délégués du personnel (DP) à défaut ont le pouvoir de s’opposer au choix de l’employeur si le motif de l’opposition est motivé.

 

Les meilleurs représentants partenaires pour la médecine du travail en île de France

La mise en place d’un service de santé est organisée par les employeurs au bénéfice de tous les salariés, quelle que soit la taille de l’entreprise. Voici quelques exemples des meilleurs centres de médecine du travail.

 

L e CIAMT

 

Le Centre Inter-entreprises et Artisanal de Médecine du Travail est l’un des centres de médecine du travail le plus apprécié du moment pour la qualité de son service. Ce renom est essentiellement dû à sa politique qui met en avant le bien-être au travail. Il a  en effet la conviction que le bien-être du salarié agit sur sa productivité. Le CIAMT propose une contribution globale à la prévention des risques professionnels dans les entreprises. Le centre de santé a une équipe pluridisciplinaire composée de : médecins du travail, infirmières spécialisées en santé du travail, techniciens HSE, ergonomes, assistantes sociales et psychologues du travail.

 

L’AMETIF Santé au Travail

L’Association pour la Prévention et la Médecine du Travail Santé au Travail, implantée dans le Val-d’Oise, offre un service de santé au travail. Ils assurent le suivi santé travail de milliers d’employeurs et salariés. L’AMETIF Santé au Travail contribue essentiellement à la prévention des risques professionnels. Un service est assuré par une équipe pluridisciplinaire qui prend soin de la santé des salariés et les accompagne tout au long de leur vie professionnelle. Dès la première journée de travail, des actions sont menées en milieu de travail pour maintenir la santé du salarié et notamment, sa productivité dans l’entreprise.

 

 

Le CMB

Le Centre Médical de la Bourse ou CMB est le service interentreprises de santé au travail chargé du suivi en médecine du travail de l’ensemble des artistes et techniciens intermittents du spectacle du territoire français. Il a été créé sous l’accord interbranche, du 29 juin 2009, et l’agrément de compétence de la DIRECCTE du 18 juillet 2016. Le CMB réalise des actions de prévention en milieu de travail et met en place des actions de sensibilisation, d’information des salariés et des employeurs sur la prévention des risques professionnels.

 

Le CMPC

Le Centre Médical de la Publicité et de la Communication ou CMPC est un service interentreprises de santé au travail qui est exclusivement dédié aux entreprises de la publicité, de la communication, englobant tout média, et professions connexes. Ils se donnent pour mission de conseiller et accompagner les employeurs des entreprises de la publicité et de la communication dans la mise en place d’action de prévention des risques professionnels. De plus, ils assurent le suivi de la santé de leurs salariés.

Índice
  1. Qu’est-ce que la médecine du travail ?
  2. Quel est le rôle de la médecine du travail ?
  3. Y a-t-il une relation entre bien-être et productivité ?
  4. Quelles sont les obligations en matière de médecine du travail ?
  5. Quels sont les critères pour choisir un partenaire ?
  6. Les meilleurs représentants partenaires pour la médecine du travail en île de France
    1. Le CIAMT
    2. L’AMETIF Santé au Travail
    3. Le CMB
    4. Le CMPC
Go up