Edouard d’Espalungue d’Arros: une référence dans divers secteurs d’activités

Né le 21 septembre 1990, Edouard d’Espalungue d’Arros est un analyste financier aux multiples compétences. Il a démontré au cours de sa carrière et ses parcours universitaires sa capacité à être sur plusieurs fronts en même temps ainsi qu’à assurer de prestations de qualité. Il parle deux langues en plus du français : l’anglais et l’espagnol.

 

Edouard d’Espalungue d’Arros : son cursus universitaire et ses formations

Déjà titulaire d’une licence en Économétrie et Information de l’université d’Aix-Marseille ainsi que d’un Master en Finance de la Queen’s University au Canada, il a toujours continué à se former afin de devenir un excellent analyste financier. En 2014, un an après avoir obtenu sa licence, il a suivi un séminaire mené par le Pr Michael Gibbs au « Chicago Booth School of Economics ». Edouard d’Espalungue d’Arros a obtenu un Master of Arts en 2019 et est diplômé Research Assistant en 2020 à la Louisiana State University, Baton Rouge, aux États-Unis.

Lors de ses nombreuses formations, il a toujours cherché à s’investir et occuper une place autre que celle d’un étudiant. Il a été membre de la commission « Mayor International Relations » de Baton Rouge. Il a également été le vice-président du LSU International Cultural Center, avant d’être élu Président du French Club du LSU. Son parcours montre à quel point l’analyste a envie d’apporter sa contribution partout où il passe. De plus, il a les capacités pour le faire. Elles ont été forgées au cours de ses nombreuses années d’étude et de formation ainsi que de sa longue carrière. L’analyste financier a aussi multiplié les expériences professionnelles en parallèle avec ses études.

 

Son parcours professionnel

Edouard d’Espalungue d’Arros est connu pour avoir créé le Digital Finance en 2020. Appuyé par des investisseurs institutionnels européens, il a lancé cette plateforme de fonds clé en main destinée à faciliter et à réduire le coût de lancement d’actifs numériques. Les porteurs du projet travailleront avec des prestataires de service de premier plan. Pour rappel, Digital Finance est une plateforme de gestion d’investissement et de fonds. Elle permet de fournir de l’Alpha aux investisseurs et institutionnels. Cela est possible grâce à de nouveaux outils de gestion statistiques centrés sur le secteur des actifs numériques. Le lancement de cette plateforme est une sorte d’aboutissement et une preuve de son savoir-faire, mais ce n’est pas uniquement ce qui le distingue. Sa polyvalence est tout aussi intéressante.

Alors qu’il effectuait encore ses études, « Le Télégramme » l’a envoyé à Londres comme journaliste et correspondant à Londres. En tant que journaliste, il a réalisé de nombreux reportages très suivis entre 2014 et 2016. Grâce à son professionnalisme ainsi que ses capacités d’analyse, les lecteurs ont pu s’informer quotidiennement sur les nouvelles en Angleterre et partout dans le monde. Il a effectué des entretiens avec de nombreuses personnalités pour proposer des informations pertinentes. Entre autres, il a pu rencontrer les premiers ministres Gordon Brown, Theresa May et Boris Johnson au cours de ses déplacements à Londres. Son professionnalisme a été remarqué par beaucoup de personnes, ce qui lui a permis d’être accrédité pour couvrir la campagne pour la mairie de Londres opposant Saiq Khan et Zac Goldsmith.

 

Edouard d’Espalungue d’Arros : Ses affinités avec la finance

Une autre preuve de sa polyvalence et de ses capacités est qu’il a commencé à travailler dans le domaine de la finance alors qu’il était encore journaliste. L’exercice de deux fonctions ne l’a pas empêché de réaliser du bon travail. Il a commencé en tant que chargé de recherche sur les actions européennes au sein du département Asset Management du groupe bancaire Rothschild en 2015. Pour rappel, ce groupe, siégeant à Genève, est spécialisé dans la banque privée et la gestion d’actifs. Durant ses prestations pour ce groupe présent dans 15 pays, Édouard Espalungue d’Arros a aussi participé activement au développement des fonds « mid-cap ». Rapidement, il a gravi les échelons en devenant assistant-gérant sur les fonds en obligation convertible. Il s’agit d’une expérience qui lui a permis d’affiner ses connaissances en matière de gestion de fonds.

Souhaitant avancer encore plus dans sa carrière, il a rejoint les services Transactions de Klynveld Peat Marwick Goerdeler ou KPMG en 2016. Il s’agit d’un réseau anglo-néerlandais de cabinets d’audit et de conseil présent dans 150 pays. Au sein de son service, il a été l’acteur majeur du succès de deux opérations importantes pour le réseau. D’abord, il a mené avec succès des opérations de levées de fonds privées pour le compte d’entreprises dans le domaine de l’aéronautique et de la technologie. Ensuite, il a permis la réussite de la vente de filiales de la banque RBS. Grâce à ces succès retentissants, il a été retenu plusieurs années dans le groupe KPMG. Devenu un homme incontournable, Edouard d’Espalungue d’Arros s’est vu confier de nombreuses opérations de haut bilan pour des fonds private equity par le groupe. Ce dernier l’a rattaché au bureau de Londres pour la gestion des activités fusion et acquisition. Maîtrisant la langue anglaise, il s’est vite adapté à sa nouvelle affectation. Il a été facile pour lui de travailler avec les équipes américaines et du Moyen-Orient avec lesquelles le bureau collaborait. Ses principales tâches concernaient l’accompagnement de groupes internationaux pour mettre en place des stratégies de levées de fonds et le conseil à la vente d’actifs sidérurgiques. À noter qu’il a travaillé avec de nombreuses entreprises d’envergure dans ces domaines.

 

Les qualités humaines d’Édouard Espalungue d’Arros

Edouard d’Espalungue d’Arros est un analyste financier dévoué et intègre. Il mène à bien ses missions afin d’assurer le développement du groupe avec lequel il travaille. À part son intégrité et son professionnalisme, c’est une personne au grand cœur, ce qui en fait un profil fiable pour les grands groupes. D’ailleurs, il a l’habitude de gérer des projets pour des entreprises d’envergure internationale et aide ses collaborateurs à avancer. Il œuvre également activement pour des causes humanitaires. Il effectue des dons pour les recherches et les programmes contre le cancer des seins, la lutte contre la pauvreté dans les espaces périurbains et dans le domaine de l’éducation. Entre autres, il s’est engagé avec l’association Europa Donna, Espérance banlieues et diverses universités aux États-Unis.